Image default
Aménagement

Isolation de la toiture : en quoi est-ce important ?

Le toit constitue certainement la plus grande source de déperdition thermique au sein d’une maison. C’est pourquoi il est essentiel de l’isoler, d’une manière parfaite, dans le but d’économiser en énergie et en argent, sur le long terme. Isoler votre toiture se révèle donc être une action relativement pertinente, afin de diminuer considérablement votre facture d’énergie. D’autant plus qu’il est désormais tendance d’opter pour la solution d’isolation de toiture par l’extérieur. Zoom sur tout ce que vous devez savoir concernant l’importance d’isoler votre toit.

Les intérêts d’isoler correctement votre toiture

Une isolation toiture doit avant tout figurer parmi vos priorités, afin d’éviter les variations de températures dans votre logement. En effet, le toit est la plus grande partie de votre maison qui est en contact avec l’extérieur. S’il est mal isolé, il pourra alors causer une déperdition thermique de 30 % au sein de votre habitation. Il laissera entrer le froid ainsi que l’humidité en saison hivernale et la forte chaleur du soleil accablant, en été. Pour assurer votre confort ainsi que celui des autres occupants de votre maison, isoler thermiquement votre toiture vous permettra donc de limiter les variations de température. Ce qui vous offrira également la possibilité de profiter pleinement d’une atmosphère agréable en toute saison et un toit bien protégé des conditions climatiques.

Par ailleurs, le fait d’isoler correctement votre toit vous permet aussi de réaliser des économies considérables, sur le long terme. Une fois la déperdition thermique réduite, vos besoins en chauffage ou en ventilation sont relativement moins importants. À noter que les travaux d’isolation doivent être accompagnés d’un diagnostic au niveau de votre système de ventilation, afin d’éviter l’apparition des moisissures. Ces dernières risquent effectivement de boucher l’air de vos fenêtres, qui sera ainsi moins sain et causera des conséquences néfastes pour votre santé. D’où la nécessité d’entretenir votre ventilation, avant d’entamer les opérations d’isolation de toiture. D’autre part, vous pourrez aussi réaliser des économies lors du paiement de votre facture en fin du mois. De quoi rentabiliser rapidement vos dépenses pour les travaux d’isolation.

L’isolation de toiture par l’extérieur

Vous pouvez notamment effectuer l’isolation de votre toiture soit par l’intérieur, soit par l’extérieur. Chacune de ces méthodes dispose d’ailleurs de ses avantages ainsi que ses inconvénients, mais celle par l’extérieur est unanimement plébiscitée pour son aptitude parfaite à stopper les ponts thermiques. Il est à préciser que la plupart de ces derniers sont causés par la présence de poutre, au niveau de la toiture. Donc si vous optez pour l’isolation par l’intérieur, les travaux ne pourront malheureusement pas être réalisés en continu. Ce qui pourrait engendrer des risques de ponts thermiques.
En isolant votre toiture par l’extérieur, par contre, les chevrons n’entraveront pas à votre projet et vous pourrez profiter pleinement d’une continuité thermique. Une isolation toiture par l’extérieur peut généralement se faire suivant trois techniques : la méthode du sarking, des caissons de chevrons ou encore du panneau sandwich.

La méthode du sarking

Cette technique est souvent destinée au type de toitures traditionnelles à pente. Elle n’est donc pas vraiment recommandée pour les toitures-terrasses et nécessite plusieurs étapes. Ces dernières sont notamment à respecter de façon rigoureuse, car il s’agit d’une méthode assez compliquée à réaliser. Le sarking consiste en fait à poser un isolant sur votre ancienne toiture ainsi qu’à en installer une nouvelle, par-dessus.

Vous avez le choix entre la laine de verre, la fibre de bois ou le polyuréthane comme isolant à placer. Cette solution qui est devenue de plus en plus tendance ces temps-ci, nécessite pourtant de mettre à nu votre échafaudage et peut éventuellement rehausser votre toit. Cependant, elle vous offre de nombreux avantages tels que la sauvegarde de votre espace habitable, par exemple.

En effet, cette technique vous permet d’aménager des combles, tout en conservant votre charpente et vos poutres. Par ailleurs, cette solution est relativement facile à manipuler et ne risque donc pas de surcharger la structure. Également effilé, le sarking vous garantit une surélévation moins importante, car il est moins épais comparé aux isolants ordinaires ayant une résistance thermique égale à la sienne. Votre toit peut même contribuer à un confort d’été optimal, lorsqu’une enveloppe réfléchissante vient le compléter. Idéale en rénovation, cette méthode est donc à privilégier s’il est possible de conserver votre charpente ainsi que votre plafond.

Les autres méthodes d’isolation par l’extérieur

À part la méthode du sarking, vous pouvez également vous servir des caissons de chevrons, qui constituent une technique facile d’installation. Elle consiste à poser des caissons réassemblés tels que les chevrons porteurs, les isolants, les parements intérieurs ou les liteaux, sur les poutres de la structure. Mettez ensuite en place les contre liteaux et posez-y une couverture de votre choix. Vous avez notamment la possibilité d’opter pour un bardage, des tuiles, de la tôle ou bien une ardoise.

En outre, il y aussi la méthode du panneau sandwich, qui est un système utilisant généralement les isolants tel que la laine de roche, la laine de verre ou le polyuréthane. L’isolant utilisé sera notamment pris en sandwich entre une façade décorative et une couverture extérieure. Cette dernière peut être en tôle, en bois ou en zinc et arbore toutes les qualités des revêtements traditionnels. Relativement rapide à poser, cette méthode convient d’ailleurs à tous les types de toit et est compatible avec les règles thermiques en vigueur.

Avantages et inconvénients de l’isolation par l’extérieur

Il s’agit indubitablement de la solution d’isolation toiture la plus en vogue, bien que celle par l’intérieur soit la plus courante. En effet, la technique d’isolation par l’extérieur est plus efficace aussi bien sur le plan thermique que phonique. Elle vous assure la couverture intégrale de votre toit, tout en réduisant le risque de pont thermique. Votre intérieur n’est pas impacté, car cette méthode ne nécessite pas la rénovation de votre plafond. Ainsi, votre vie ainsi que celle des autres occupants de la maison, n’en sera aucunement impactée. D’autant plus que vous obtiendrez une façade d’aspect très agréable à voir, lorsque les travaux seront achevés.

Toutefois, cette technique présente également des inconvénients. Elle n’est effectivement pas toujours réalisable, car la pratique peut être bannie dans certains endroits urbains. La cause est parce qu’il pourrait y avoir un souci au niveau de la cohésion architecturale. Prenez donc le temps de vous renseigner sur le sujet, avant d’entamer les opérations. Il est d’ailleurs à noter que vous devez effectuer une déclaration préalable de travaux. Le prix est généralement plus onéreux que la méthode par l’intérieur, mais aussi plus rentable sur le long terme !

Related posts

Guide de la construction de piscine : nos conseils pour bien choisir

Claude

Entretien de la pompe de relevage d’eaux usées : ce qu’il y à savoir

Tamby

Pourquoi isoler votre toiture ?

Emmanuel