Image default
Questions d’argent

Comment réduire ses frais de logement étudiant ?

Comment réduire ses frais de logement étudiant ?
Notez cet article

Les étudiants font face à l’indépendance, car ils sont considérés comme des adultes bien avant l’heure, avec des responsabilités nouvelles. Ils doivent par conséquent réduire leurs dépenses, notamment celles concernant le logement pour ne pas se retrouver en mauvaise posture pendant la durée de leurs études.

Le bail étudiant et les aides pour alléger les loyers

D’une durée de neuf mois pour les locations meublées, le bail étudiant permet de ne pas payer de loyer pendant l’intégralité d’une année universitaire. Sa particularité, c’est qu’on peut y mettre fin quand on le souhaite moyennant un préavis d’un mois, ce qui est idéal pour les étudiants qui suivent une formation pratique loin de leur résidence et en alternance avec les cours académiques. Il est à noter que le bail n’est pas tacitement renouvelable à l’issue de la période de neuf mois. Il faut donc en faire d’autres pour les années suivantes.

Toujours pour les locations d’appartements étudiants meublés, il existe des aides pour réduire le montant du loyer. L’allocation personnalisée au logement (APL) en fait partie. Pour en bénéficier, il faut que le logement loué soit conventionné. On peut aussi faire une demande d’allocation de logement sociale (ALS). Il est important de savoir que l’étudiant qui choisit de bénéficier d’une aide au logement n’est plus considéré comme un enfant à charge de ses parents, ce qui fait baisser le montant des allocations familiales.

La taxe d’habitation est à la charge des étudiants en meublé, sauf s’ils logent en logement géré par leur centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) ou en cité U. Ils sont exemptés de redevance télé s’ils font partie du foyer fiscal de leurs parents ou s’ils sont exonérés de taxe d’habitation ou encore si celle-ci n’est pas à leur charge. Il n’y pas non plus de redevance à payer pour les ordinateurs.

La colocation, un bon moyen pour payer moins de loyer

La colocation permet de diviser le montant du loyer à payer par le nombre de personnes profitant de la location d’un appartement. Il est à noter que le contrat de location peut être propre à chacun des colocataireou bien, un unique contrat peut être signé par tous les colocataires. Dans le premier cas, si un colocataire quitte l’appartement, il n’y a aucune conséquence sur ceux qui restent. Dans le deuxième cas, il faut signer un avenant de contrat si un nouveau colocataire arrive. Faire un nouveau contrat est donc inutile, et surtout, coûte plus cher.

Concernant l’assurance habitation, elle est à la charge du propriétaire dans le cas d’une location meublée, mais il est recommandé d’en souscrire une pour couvrir tous les risques locatifs comme les incendies ou les inondations. S’il s’agit d’une colocation, il existe plusieurs possibilités : chaque colocataire s’assure en son nom, les colocataires souscrivent une assurance collective, et les colocataires et le propriétaire s’accordent pour que ce dernier paie l’assurance en contrepartie d’un ajustement du loyer.

Related posts

Conseils pour bénéficier des meilleures conditions d’emprunt immobilier

Tamby

Comment réaliser des économies sur tous les plans avec l’isolation à 1 euro ?

Odile

Focus sur le simulateur de crédit en ligne

Claude