Image default
Marché immobilier

Dans quel quartier de Nantes investir en 2020 ?

Dans quel quartier de Nantes investir en 2020 ?
Notez cet article

En hausse constante, les prix du marché immobilier nantais ont récemment été dévoilés par la Chambre des notaires de Loire-Atlantique. Face à cette flambée des tarifs, quels quartiers demeurent encore abordables ? Zoom sur Dervallières-Zola, un quartier de l’ouest nantais en plein développement.

S’éloigner du centre-ville pour fuir la flambée des prix

Ces dernières années, Nantes a connu une nette hausse des prix sur le marché immobilier. Derrière Lille, Nice, Lyon et Bordeaux, la métropole se positionne même en 5ème position des villes les plus chères de France (région parisienne exceptée), d’après les données transmises par la Chambre des notaires de Loire-Atlantique. Dans les quartiers attractifs comme dans les autres, partout, les prix décollent. L’immobilier ancien est particulièrement concerné, mais le neuf n’est pas épargné. Affichant des prix au mètre carré déjà élevés, l’hyper-centre de la Cité des Ducs est devenu quasiment inaccessible. La demande étant largement supérieure à l’offre, même à ces tarifs, les biens n’ont aucun mal à se vendre.

La solution pour les foyers les plus modestes ? S’éloigner et étendre leurs recherches vers la périphérie. Là aussi, les prix sont en hausse (+14% en seulement un an), mais de façon encore abordable. La première couronne de Nantes propose ainsi des biens à prix intéressants, mais c’est véritablement sur la deuxième couronne que l’offre est la plus avantageuse. On y trouve de nombreuses maisons avec jardin, et les prix au mètre carré y sont 600 euros moins cher pour l’ancien (1 000€ moins cher dans le neuf). Ces zones enregistrent néanmoins une forte demande : à peine un logement est-il mis en vente qu’il est aussitôt vendu. Il faut donc être particulièrement réactif. Pour les acheteurs en quête de leur résidence principale, la prorogation en 2020 du PTZ dans les zones B2 et C – les moins tendues du marché – apparaît comme une bonne nouvelle. Il pourront en effet bénéficier des avantages du prêt à taux zéro en zones périurbaine et rurale.

Le nouveau visage de Dervallières – Zola

Si le centre-ville de Nantes présente une belle attractivité, certains quartiers nantais sont plus propices que d’autres à l’investissement immobilier : c’est le cas de Dervallières-Zola, quartier Ouest de la ville.

Un quartier en plein développement

Quartier d’une grande diversité démographique, Dervallières-Zola se trouve entre la commune de Saint-Herblain, la Chézine et la Loire. Deuxième quartier le plus peuplé de l’agglomération nantaise (avec 34 000 habitants), il attire les investisseurs par ses différents atouts sociaux, urbains, ainsi que ses nombreux espaces verts.

investir à Nantes

Actuellement en plein développement, Dervallières-Zola tend à améliorer ses espaces publics, équipements et habitats, tout en optimisant son cadre de vie. Familles, étudiants, jeunes et moins jeunes doivent pouvoir y trouver leur place rapidement, et bénéficier d’un confort de vie optimal. Les commerces sont nombreux, notamment boulevard de l’Égalité ou place Zola, et le réseau routier permet un accès rapide au centre-ville de Nantes, via le périphériques et les grands boulevards. Le centre culturel la Fabrique accueille quant à lui régulièrement des associations et des artistes, avec qui il collabore. Enfin, la maison de quartier a pu être restaurée, un EHPAD a été construit et un nouveau Pôle science et environnement (Sequoia) a vu le jour à côté de l’école Dervallières Chézine.

Un projet urbain de grande envergure

Dans le cadre du projet de développement urbain mené dans le quartier, l’immeuble du Grand-Watteau et ses alentours sont en train d’être réaménagés. Grâce à un budget de 2,2 millions d’euros, différents espaces, comme un chemin paysager, des parkings, un circuit vélo, un jeu de marelle, des jardinières ou des bancs vont être mis en place.

Dans le secteur Renoir-Château, le parking de la Fabrique va être déplacé, pour faciliter le cheminement entre la piscine et le parc. Un grand parvis va également voir le jour, pour permettre des ateliers et activités (création artistique, jardinage…). Enfin, un plateau pour sécuriser la circulation piétonne entre l’école et le parc va être installé.

Du côté de Lorrain-De La Tour, les imposants immeubles vont profiter d’un coup de neuf. Pour éviter les voies en impasse, les deux derniers porches vont être détruits. Ce sont donc près de 52 logements qui vont disparaître. Néanmoins, les locataires concernés sont accompagnés pour être relogés, selon l’adjoint de quartier Ali Rebouh. Les 310 autres habitations vont, elles, être rénovées : leur performance énergétique sera optimisée et leurs façades ainsi que leurs espaces publics embellis.

Des services de proximité améliorés

Les services du quartier de Dervallières-Zola vont eux aussi être améliorés. D’ici à fin 2020, un pôle médical se trouvera à la place de là où se situait l’ancienne station-service, non loin du rond-point Abel-Durand. Près de 17 praticiens y exerceront, parmi lesquels des infirmières, des orthophonistes, des ostéopathes, des kinésithérapeutes, des podologues, des psychologues et quatre médecins généralistes.

investir à Nantes

Par ailleurs, après la rénovation de l’établissement scolaire Dervallières-Chézine, c’est le groupe scolaire des Châtaigniers qui se trouve en travaux. Ces-derniers ont débuté à l’été 2019, et offriront deux nouvelles salles de classe à l’école maternelle, ainsi que deux classes dans l’élémentaire. L’espace restauration sera quant à lui agrandi pour accueillir les élèves le midi. Depuis 2013, le réseau Chronobus a en outre permis de faciliter la circulation vers le centre-ville et les autres quartiers de l’agglomération.

Related posts

La location d’un bien immobilier

Tamby

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier nantais en 2019

Odile

Investissement locatif, pourquoi dans un LMNP ?

Claude