Image default
Non classé

Crédit immobilier : 6 termes qu’il faut connaître avant de passer à l’action

Crédit immobilier : 6 termes qu’il faut connaître avant de passer à l’action
Notez cet article

Vous venez de trouver le bien immobilier idéal, et comptez demander un prêt à la banque ? Avant toute chose, il est important de bien connaître le lexique du crédit immobilier. En effet, il existe un grand nombre de subtilités qui pourront influencer grandement le remboursement de votre crédit.

Découvrez dès maintenant 6 termes qu’il vous faut connaître avant de demander un crédit à votre banque.

Le saut de charges

Pour un locataire souhaitant accéder à la propriété par le biais d’un crédit, le saut de charges représente la différence entre le loyer actuel et les futures mensualités. Très important pour la négociation du prêt immobilier, le saut de charges peut être positif ou négatif.

Un saut de charges neutre ou négatif signifie que vos mensualités seront égales ou inférieures à votre ancien loyer. Les banques seront bien plus facilement enclines à vous confier un crédit, et pourront vous accorder une offre avantageuse.

À l’inverse, un saut de charges positif voire élevé risque d’inquiéter les banques. Dans ce cas de figure, il sera nécessaire de compenser sur d’autres points afin de rassurer le conseiller.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement correspond à la part de revenu que l’emprunteur pourra consacrer au remboursement de son crédit. Le taux d’endettement se calcule selon la formule suivante : (montant des mensualités x 100) / ensemble des revenus fixes.

Il est souvent considéré que les banques refusent automatiquement un taux d’endettement supérieur à 33 %. Même si cette affirmation a une part de vrai, il s’agit d’une idée reçue. En effet, aucune règle ne fixe un taux d’endettement maximum, et chaque dossier est étudié au cas par cas.

Le reste à vivre

Le reste à vivre est le critère réel sur lequel les banques se baseront pour analyser votre capacité de remboursement. Il s’agit tout simplement de l’ensemble de vos frais fixes (mensualités, charges, impôts, factures, transport, etc.) soustrait de l’ensemble de vos revenus.

C’est la raison pour laquelle un profil aisé, qui bénéficiera d’un reste à vivre plus élevé, pourra se permettre d’emprunter avec un taux d’endettement supérieur à 33 %.

La délégation d’assurance

Exigée par les banques, l’assurance est un élément obligatoire pour obtenir un crédit immobilier. Cependant, depuis 2010 et la loi Lagarde, l’emprunteur n’a plus d’obligation d’accepter l’assurance groupe de sa banque, généralement plus chère qu’une assurance personnelle.

Aussi, lorsque la banque vous proposera d’opter pour son contrat, vous aurez la possibilité de le refuser et de choisir un établissement externe à votre banque : c’est la délégation d’assurance.

Le TAEG

Contrairement au taux d’emprunt bancaire, dit « taux brut », le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) représente le coût réel du crédit immobilier. Il englobe le taux d’intérêt de la banque, mais également le coût de l’assurance ainsi que les frais occasionnés.

Le TAEG n’est connu qu’au moment de la proposition de prêt officielle de la banque. Néanmoins, il est toujours possible d’estimer son taux global, notamment en faisant le calcul de l’assurance du prêt immobilier.

Le taux de l’usure

Définis tous les trimestres par la Banque de France, les seuils d’usure limitent les taux d’intérêt des crédits. Le taux pris en compte pour ce calcul est le TAEG. Les seuils de l’usure diffèrent selon la nature du crédit : moins de 10 ans, entre 10 et 20 ans, plus de 20 ans, etc.

Découvrez dès maintenant les seuils d’usure applicables pour le premier trimestre de l’année 2020, en cliquant sur le lien suivant : https://www.banque-france.fr/statistiques/taux-et-cours/taux-dusure

Related posts

Les critères de choix d’une entreprise de maçonnerie

Tamby

Les avantages de choisir d’installer des escaliers en kit

Tamby

Conseils pour choisir une porte de garage

Tamby