Image default
Décoration

Que faut-il savoir sur le décapage de volet ?

Que faut-il savoir sur le décapage de volet ?
5 (100%) 1 vote

En matière de maison, il ne s’agit pas uniquement de la construction mais notamment, de la sécurité et de la décoration.  C’est justement pour une belle allure qu’on fait attention au volet.  Parfois, cette partie imposante de la maison à la fois décoratrice et isolante perd son éclat. Envisager la repeindre reste la seule solution pertinente et économique. D’ailleurs, c’est aussi la plus facile des solutions, car  la peinture est loin d’être compliqué à réaliser.  Elle ne nécessite pas un savoir-faire assez pointu.  Juste une connaissez en bricolage en décapage volet –une action nécessaire pour une nouvelle couche de peinture éclatante.

Qu’est-ce qu’un décapage de volet ?

Il est tout à fait normal que les propriétaires tentent de protéger le volet par la peinture. Cette partie de la construction est continuellement agressée par une pression atmosphérique et la peinture appliquée dessous sert à le protéger.  Seulement, avec le temps qui passe, le changement climatique et les évènements à l’intérieur de la maison, il commence à perdre son éclat.  Pour reprendre sa capacité sécuritaire et décoratrice, le volet doit être repeint, mais avant subit un décapage.

Certes, on peut passer cette étape de purification de volet avant une nouvelle application, mais cela va gâcher l’homogénéité de la couleur.  Car le décapage consiste non seulement à éliminer l’ancienne peinture, mais, surtout à préparer le volet à recevoir la nouvelle et cela malgré le fait que la matière de fabrication du volet peut être différente. Le décapage assure de garder les capacités fonctionnelles de la peinture d’une durée assez longue.

Les différentes possibilités de décapage

Ainsi pour enlever l’ancienne couleur et préparer le volet à recevoir la nouvelle, un professionnel comme cette entreprise spécialisée en décapage de volet dans le 92 a le choix entre décapage thermique, chimique, et soude caustique.

Le décapage thermique consiste à éliminer l’ancienne couleur par de la chaleur électrique.   Le professionnel nécessite donc un outil spécifique – un décapeur thermique, du courant électrique et une rallonge lui permettant d’atteindre toutes les superficies disponibles. La chaleur doit approcher de la superficie à atteindre d’environ 5 cm et agir pendant quelques secondes. L’utilisation de cette machine nécessite une attention particulière pour ne pas la laisser agir trop longtemps et trop prête.  Ceux-là risquent de bruler le volet qu’il soit fait en bois, en plastique ou autre.

Décapage chimique, comme son nom l’indique, consiste à appliquer de produits chimiques, des produits décapants sur la couleur. En 30 minutes environ, cette méthode peut faire disparaître les peintures.  Seulement pour celui qui l’applique, il est fortement conseillé de protéger les yeux, la peau.  Éviter tout contact physique direct avec le produit, ils risquent d’irriter les yeux et la peau. Mettez donc une lunette ouvrière et un gant.  Utilisez un pinceau pour l’utilisation.

Un peu comme le dernier type de décapage, celui avec de la soude est aussi pareil.  La soude s’applique également avec un pinceau et produit peut aussi être nuisible à la peau et aux yeux.  Il est donc important de prendre la même précaution : attendre 30 minutes avant de le voir agir, mettre des gants et surtout protéger la peau et les yeux.

En tout cas, il est conseillé de laisser la mission décapage volet aux professionnels pour éviter les éventuels risques qu’elle présente.  Cela garantira également l’efficacité de la mission.  Un professionnel est toujours censé apporter la meilleure qualité de service.

 

 

Related posts

Maison : les achats sur lesquels il ne faut pas lésiner

Tamby

Ajouter du papier peint dans sa déco

Tamby

Comment choisir un fauteuil massant pour nuque et dos ?

Tamby