Image default
Aménagement

Isoler sa maison : par où commencer ?

Isoler sa maison : par où commencer ?
Notez cet article

Selon une récente étude, le chauffage représente 65 % des dépenses annuelles des Français. Ce qui constitue une somme conséquente. Pour réaliser des économies d’énergie, les occupants peuvent entreprendre des travaux d’isolation afin d’améliorer le confort thermique de leur habitation. Cela nécessite toutefois plusieurs étapes. Par ailleurs, la qualité de l’isolant est déterminante. L’ouate de cellulose figure cependant parmi les plus prisés en France en raison de ses multiples atouts.

Définir les zones à isoler

Afin de réduire la consommation énergétique, les particuliers peuvent réaliser plusieurs travaux. Installation d’un système de ventilation performant, pose d’ouvertures étanches et bien sûr, isolation de la maison. Ce dernier ouvrage constitue, sans contexte, la meilleure solution pour faire des économies d’énergie. Mais avant d’entreprendre quoi que ce soit, il faut d’abord procéder par étape en commençant par un bilan thermique. Cette phase est nécessaire pour définir les pièces les plus vulnérables.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une ancienne construction ou d’une habitation neuve, la toiture reste une priorité. En effet, elle est responsable de 30 % des déperditions de chaleur. Si les combles sont perdus, la solution consiste à poser des rouleaux isolants sur le sol pour ne laisser aucun espace découvert. En revanche, s’ils sont aménagés, les propriétaires peuvent procéder par l’isolation par l’intérieur ou l’extérieur tout en s’assurant de rendre les locaux habitables.

Les murs, quant à eux, sont la deuxième zone à isoler. Ils sont à l’origine de 20 à 25 % des variations de température dans un logement. Par ailleurs à 15 % de la perte de chaleur passe par les fenêtres et la porte, notamment s’il s’agit d’ouvertures anciennes. Enfin, l’isolation des planchers s’impose lorsqu’il est situé au-dessus d’un sous-sol non chauffé.

Choisir les isolants les plus efficaces

Il existe une large variété d’isolants. Panneaux, rouleaux, granules ou encore billes, ils se distinguent aussi bien par leur forme que par leurs matières. À côté des isolants minéraux et synthétiques, on retrouve des produits plus respectueux de l’environnement. Ceux-ci sont conçus pour une isolation écologique. Ces variantes sont issues du recyclage. L’ouate de cellulose est d’ailleurs le matériau le plus prisé de cette catégorie. De même, elleest efficace pour protéger du froid que de l’excès de chaleur. En plus, selon les études, cet isolant à haute résistance thermique bio-sourcé agit également comme un régulateur d’humidité. Ce qui permet donc de prévenir l’apparition de condensations en hiver.

Fabriquée à partir de papiers de journaux recyclés, elle peut être utilisée pour isoler par l’intérieur ou par l’extérieur. Cette fibre est réputée pour son excellent pouvoir isolant. En effet, elle a les mêmes caractéristiques techniques que les laines minérales. Aussi apprécié pour ses performances phoniques, cette matière contribue ainsi à réduire les nuisances sonores dans les habitations.

L’ouate de cellulose est commercialisée sous plusieurs formes. Les produits en vrac existent dans des 12 à 14 kg, tandis que les panneaux souples sont disponibles dans des épaisseurs diverses. Les prix varient donc selon le format choisi. Dans tous les cas, il convient de s’informer directement chez un fabricant ou un revendeur.

Related posts

Pourquoi est-ce important d’installer un parafoudre ?

Odile

Tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien de sa chaudière

Odile

8 facteurs à prendre en compte lors de l’isolation d’un conteneur maritime

Emmanuel